taille comparez de Chaussures couleur Grande femme et rose achetez 4FwzqBx

Introduction

La polyarthrite rhumatoïde (PR) est une maladie chronique inflammatoire responsable de dommages structurels. En s’appuyant sur les caractéristiques de la maladie au diagnostic, plusieurs auteurs ont construit des modèles prédictifs du risque de progression radiologique (ProgR). Cependant, le suivi de la PR est ponctué de nombreuses adaptations posologiques et changements de traitements. En ne considérant pas les traitements ou en le faisant uniquement sous forme binaire, les études précédentes n’ont ainsi pas représenté correctement l’exposition aux traitements et son influence. Cette étude a pour but de modéliser le risque de ProgR à cinq ans en considérant à la fois les caractéristiques au diagnostic et l’exposition cumulée aux corticoïdes et aux agents antirhumatismaux modificateurs de la maladie.

Méthodes

La cohorte ESPOIR comprenait 813 cas incidents d’arthrites débutantes et 697 patients présentaient les critères ACR 1987 ou ACR/EULAR 2010 définissant une PR dès l’inclusion. La ProgR était définie à cinq ans comme une augmentation significative du score de Sharp/Van der Heidje (ΔvSHS ≥ 5). Trois modèles logistiques multivariés ont été construits, un incluant uniquement les caractéristiques à l’inclusion, un considérant les caractéristiques à l’inclusion et les traitements sous forme binaire et un considérant les caractéristiques à l’inclusion et les traitements comme des variables WCE (« Weighted Cumulative Exposure »).

Une variable WCE représente l’exposition aux traitements comme une somme pondérée des doses passées et s’exprime selon :

Avec u le temps présent, X(t) la dose prise au temps t et a la fenêtre-temps durant laquelle le traitement peut avoir un effet non-nul. W(u-t) est la fonction pondérant l’importance des doses selon le temps écoulé entre t et u et a été estimée grâce aux splines cubiques. Le meilleur modèle a été sélectionné par l’aire sous la courbe ROC (« Receiver operating Characteristic ») et la calibration évaluée par le test de Hosmer-Lemeshow. Les analyses ont été faites avec R 3.1.3.

Résultats

apricot Mujer Talon Travail Femmes Talons De Taille Hauts Pompes Dames Black Brut Printemps green Tête Pointe Grande Chaussures Tacones xxRAfU

Quatre cents trois patients (57,8 %) disposant de données radiologiques à la visite d’inclusion et à cinq ans ont été analysés. Une ProgR est survenue chez 35,5 %. Le meilleur modèle multivarié considérait la vitesse de sédimentation, le score d’érosion, la positivité des anticorps anti-peptides citrullinés et un nombre d’articulations gonflées > 14 comme variables à l’inclusion et les corticoïdes, un traitement par méthotrexate ou léflunomide, et un traitement par biothérapies comme variables WCE (AUC [95 % CI]  = 0,757 [0,705 ; 0,808]). L’hypothèse de bonne calibration du modèle n’était pas rejetée (p = 0,32). Ce modèle permet l’évaluation du risque associé à différents profils d’exposition aux traitements, ajustée sur les caractéristiques à l’inclusion. Les caractéristiques à l’inclusion sélectionnées étaient cohérentes avec la littérature. L’analyse des traitements sous forme de variables WCE a montré une association significative entre des doses récentes de corticoïdes (≤ 3 mois) et une ProgR à cinq ans. Une association protective significative a été décrite pour une exposition de 36 mois aux biothérapies.

Conclusion

Cette étude a démontré l’intérêt de considérer le type de traitement reçu et l’intensité de l’exposition dans les modèles prédictifs de ProgR dans la PR. Les variables WCE constituent une option intéressante pour la modélisation d’une exposition cumulée complexe dans ces modèles.

Mots clés

Polyarthrite rhumatoïde
Progression radiologique
Exposition cumulée aux traitements
Modélisation WCE
Modèle prédictif
Copyright © 2017 Published by Elsevier Masson SAS